• Le 25 septembre 2017
    Campus Lombarderie

Fruit de la fusion des l'IRCCyN et du LINA (Laboratoire d'informatique Nantes Atlantique), le nouveau Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes (LS2N – Université de Nantes, CNRS, Centrale Nantes, Inria, IMT Atlantique) créé en janvier 2017, a inauguré, le 26 septembre, son tout nouveau bâtiment sur le campus des Sciences et Techniques de l’Université de Nantes. Une nouvelle infrastructure de pointe, dédiée à la recherche, à la formation doctorale, à l’innovation et à l'expérimentation.

LS2NRéunissant 450 personnes au cœur des sciences du numérique réparties sur 5 campus de la métropole nantaise, le Laboratoire des Sciences du Numérique de Nantes (LS2N), plus gros laboratoire de recherche publique nantais, s’appuie sur 4 tutelles (CNRS, Centrale Nantes, IMT Atlantique, Université de Nantes) et un partenaire (Inria). Son ambition ? Promouvoir l’excellence nantaise en matière de numérique sur un plan national et international. Les enseignants-chercheurs, chercheurs, doctorants et post-doctorants qui s’y côtoient, prennent en effet part au quotidien à la révolution numérique de notre société et sur les sujets scientifiques et techniques qu’elle met en œuvre.

Les activités de recherche du LS2N se développent notamment au sein de contrats industriels, de chaires (Renault, RTE…) et en réponse à des appels à projets institutionnels. En outre, le laboratoire collabore étroitement avec les pôles de compétitivité Images & Réseaux, EMC2, iD4CAR, S2E2 ainsi que les IRT Jules Verne et b<>com. La direction du laboratoire, des services de support à la recherche et 4 des 23 équipes qui composent le LS2N travaillent aujourd’hui dans les locaux du nouveau "bâtiment 34" du LS2N.

"Ce nouveau bâtiment témoigne de la dynamique importante mise en place sur le site de Nantes pour développer les sciences du numérique et renforcer la visibilité et l’attractivité de la recherche nantaise dans le domaine." Claude Jard, directeur du LS2N


Le bâtiment offre à ses usagers une plateforme de téléprésence immersive à la pointe de la technologie. Cet outil de visioconférence "grandeur nature" est utilisée dans le cadre de réunions de gouvernance et de suivi de projets collaboratifs de recherche. La salle peut accueillir 21 personnes, sur deux rangs en gradins. Le rendu visuel et sonore, ainsi que les aménagements permettent des échanges qui donnent l’impression à l’utilisateur que le correspondant distant est dans la même salle que lui (mode immersif). En outre, l’affichage des différentes sources audiovisuelles (interlocuteurs distants et contenus diffusés par les différents intervenants) est modulable grâce aux quatre écrans fournis.

Partenaires